IIIème semaine

Sunday, April 30, 2006

Mercredi le 4/VIII/2004: Nederlande België

Tilburg frontière Belge Antwerpen
...
continuer à la IVème semaine

8 Comments:

At 6:19 AM, Blogger Hans Lundahl said...

pour retourner à "mon pélérinage"

 
At 4:54 AM, Blogger Hans Lundahl said...

directement au lendemain

 
At 1:32 AM, Blogger Hans-Georg Lundahl said...

IIIème semaine Jeudi 29/VII/2004
Vendredi le 30/VII/2004: Reine Emsland
Samedi le 31/VII/2004: Emsland Bad Bendberg
Dimanche le 1/VIII/2004: Deutschland Nederlande
Lundi le 2/VIII/2004: Enschede Utrecht
Mardi le 3/VIII/2004: Utrecht avant Tilburg
Mercredi le 4/VIII/2004: Nederlande België

 
At 7:23 AM, Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Le petit matin, il fait froid. pas un froid d'hiver, évidemment, mais un froid qui m'a donné déconfort.

Je fais le bagage, je me mets à marcher à côté du stop pour me rechauffer.

Un endroit une dame s'est arretée avec sa voiture pour un feu rouge.

J'ouvre la porte gauche pour lui demander si elle veut me prendre, elle se penche vite pour la claquer et s'ne va très vite.

L'endroit pour le stop, si ça existe en théorie partout en Pays-Bas, faut le trouver aussi.

 
At 7:26 AM, Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Est-ce en voiture ou à pieds que je rejoins Tilburg?

Je m'en souviens plus. Ni même clairement de la cathédrale affichée sur wiki (voir lien).

Ou peut-être, là où je fais la manche et où je mange, c'est une autre ville? Je ne le crois pas, mais je ne suis pas sûr.

 
At 7:29 AM, Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Non, finalement l'endroit où j'ai mangé, je ne le retrouve pas sur le site de Tilburg.

 
At 7:32 AM, Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Le soir, ce sont deux étudiants ou autres jeunesvacanciers polonais qui m'invitent sur un peu de crackers, un peu de l'eau et le troisième et dernier vrai pétard que j'ai fumé dans ma vie.

Je prie un Gloria Patri, et je rigole sur les voitures qui ne s'arrêtent pas.

 
At 7:42 AM, Blogger Hans-Georg Lundahl said...

Syndrom pelnego auta.
Syndrom strasznego jazdy.
Syndrom
... bon: j'ai oublié comment on dit "d'école de conduite" en polonais.

Les autres syndromes étaient "de la pleine voiture" (quand il y avait trois ou quatre personnes dedans) et "du chauffeur effrayé".

On a très bien rigolé. Vers le coucher du soleil on a eu une voiture où un homme - beur crois-je - nous a conduit tous les trois à la frontière. Plus tard on a eu, eux pour eux, moi pour moi, des voitures. À minuit j'étais à Anvers. Près d'un bar en train de fermer.

 

Post a Comment

<< Home